Cyclotop.net » Juridique et administratif » Comparatif pea : quels sont les types de PEA ?

Comparatif pea : quels sont les types de PEA ?

Le plan d’épargne en action, connu sous le sigle PEA, est une sorte de portefeuille qui permet aux souscripteurs de bénéficier d’une déduction d’impôts non négligeable, avec une condition de non-retrait qui dure en moyenne 5 ans. En effet, pour les personnes qui possèdent de bonnes connaissances dans le domaine de l’économie et de la finance, il est maintenant possible de faire valoir leur savoir, tout en gagnant de l’argent, et ce grâce à l’investissement en bourse. Pour ce faire, il est nécessaire de posséder un PEA qui existe sous deux types : le PEA classique et le PEA PME qui est une aide destinée aux petites et moyennes entreprises.

Que faut-il savoir concernant le PEA ?

Avant d’entamer une procédure de comparaison de PEA, il est important d’abord, de connaître un certain nombre de points. À savoir par exemple, qu’il est obligatoire d’être affilié à un hébergement fiscal en France et que seulement un PEA peut être ouvert par foyer, il faut aussi savoir que lors de l’ouverture d’un plan épargne d’action, une signature de contrat doit être effectuée. En plus de ces quelques faits, il est impératif de prendre en compte que si le souscripteur effectue un retrait après 8 ans d’ouverture du PEA, aucune clôture de plan ne sera effectuée par la banque. Toutefois, il ne sera plus possible au souscripteur d’effectuer des versements. Pour finir, il faut savoir qu’il n’est pas possible d’ouvrir les deux types de compte en même temps, à savoir un PEA classique et un PEA PME. Cependant, cette technique peut être avantageuse pour ceux qui souhaitent accumuler des plafonds.

Que faut-il prendre en compte pour comparer un PEA ?

Il est vrai que si l’on vient à se rendre aux banques pour ouvrir un plan d’épargne, les propositions sont nombreuses et les offres sont de plus en plus alléchantes. Cependant, les organismes qui se démarquent du lot, sont les banques en ligne. En effet, afin d’attirer les clients vers eux, celles-ci prennent peu ou pas du tout en compte les frais supplémentaires. Néanmoins, ces banques n’ont pas toutes la même politique, il est donc possible d’avoir une clôture payante pour une et aucune pour l’autre. C’est pourquoi, il n’est pas toujours évident d’opter pour une banque. Comparer les meilleures tarifications est un bon point de départ, celles-ci peuvent cacher plusieurs autres actions pouvant encore allonger la facture à savoir :

  • le montant minimum à déposer ;
  • la tarification annuelle ;
  • le droit de garde.

Ainsi, ces trois points à eux seuls peuvent différer d’une banque à une autre. Certaines des fonctions sont identiques, sans pour autant avoir les mêmes offres.