Cyclotop.net » Décoration » Speed painting : quelles sont les conditions pour débuter dans le speed painting ?

Speed painting : quelles sont les conditions pour débuter dans le speed painting ?

L’art est un monde sans frontière, et plus précisément la peinture et le dessin. Créer ou reproduire des images à une perfection époustouflante demande une longue pratique et un regard artistique unique. Loin de l’époque où on passait des mois à finir une toile de nos jours il est possible de crée une petite merveille en quelques heures voir en quelques minutes grâce au speed painting.

Définition du speed painting :

Le speed painting est une technique qui consiste à réaliser une œuvre sur une ordinateur ou une tablette graphique et ça le plus vite possible. Inspiré de la pochade, pochoir ou encore la peinture numérique le speed painting est devenu un art à part complète qui implique des performances artistiques, informatique et technique.

Conditions pour débuter dans le speed painting :

  • Performances numériques : le speed painting consiste à dessiner sur une tablette graphique ou un ordinateur à l’aide d’un ou plusieurs logiciels, ce qui implique la nécessité d’avoir des compétences en informatique et en numérique, la connaissance des outils à utiliser dans le logiciel, les réglages à effectuer, etc…
  • Notions de base en art : se servir d’un logiciel ne veut pas ne pas avoir les notions de bases en dessins, comme les formes, les couleurs, les ombres, les lumières, les valeurs et autres.
  • Être motivé : vouloir commencer le speed painting est un grand challenge, avoir la patience et la motivation est primordial, et surtout toujours se fixer des nouveaux objectifs à réaliser sinon ça devient laçant.
  • Se renseigner : mise à part les sites et les tutoriels sur le net, il est possible de faire parti de nombreux clubs pour s’échanger, s’améliorer et pourquoi pas se faire des amis qui partagent la même passion.

Les étapes de réalisation d’un speed painting :

  • Réaliser un croquis : c’est comme un brouillon ou un premier essai, un dessin assez grossier avec les grandes lignes, les ombres et les éléments essentiels. On appelle le croquis dans le speed painting un volume.
  • Ajouter des détails : sur le même volume réalisé précédemment on ajoute plus de détails, plus de contrastes et d’ombre. Pouvoir rajouter des détails pendant cette étape fait gagner du temps lors de la coloration.
  • Colorier : à l’aide du logiciel entamez un nouveau calque mais celui là sera en couleur et prendra en compte les modifications établies lors du premier volume. La colorisation se fait sur deux étapes, une assez rapide avec les colorations sur l’ensemble de l’œuvre et l’autre plus détaillée et soigner.
  • Faire des réglages : c’est la dernière étape qui consiste à régler la lumière, les tailles, les couleurs et leurs intensités.

Le speed painting est une technique artistique particulière qui demande une vitesse de réalisation et une vision détaillée de son œuvre.